fr
Retourner
13-08-2018

La Manœuvre d'Ancrage

Mais pour mouiller, il est nécessaire de savoir effectuer une manœuvre correcte, l'une des plus délicates à réaliser, que vous restiez juste un moment ou pour passer la nuit.

La première phase est la préparation, qui consiste à localiser un mouillage spacieux et avec un rayon de virage sûr, et avec un fond de sable pour éviter le dérapage. Surtout à Ibiza et Formentera, il faut veiller à ce que le fond ne soit pas une prairie de posidonie, qui, comme nous l'avons déjà expliqué dans un précédent article, est un trésor protégé par l'UNESCO.

La deuxième phase consistera à orienter le bateau face au vent et à l'arrêter. C'est le moment de faire une série de vérifications : la ligne de mouillage à travers le sondeur, l'arganeo et le piton, le fonctionnement du guindeau, la connexion avec le bateau, le couvercle de l'ancre, etc.

La troisième phase consistera à laisser sortir l'ancre en relâchant sa chaîne entre 3 et 4 fois la distance du fond, et jusqu'à 5 ou 6 fois s'il y a beaucoup de vent. Il est très utile de marquer la chaîne à intervalles réguliers pour faciliter le calcul des mètres filés.

Avec le vent de face et une vitesse minimale de gouverne, nous positionnerons le bateau à l'endroit choisi en le stoppant en marche arrière jusqu'à ce que l'ancre soit enfoncée dans le sable, puis nous éteindrons le moteur dès que le bateau ne dérape plus.

Enfin, il est conseillé de s'assurer que la chaîne est alignée avec l'ancre et toujours en contact avec le fond.

Une manœuvre de mouillage correcte vous garantira une expérience exceptionnelle de détente en contact avec la nature, en profitant de la grandeur de la mer et des paysages d'Ibiza.

Photo par Pierre T. Lambert 

Contactez-nous

Abonnez-vous à notre newsletter