fr
Retourner
24-07-2017

Protocole de bonnes pratiques de financement

Avec cela, il s'agit de sensibiliser et de former les marins sur les effets négatifs sur les habitats marins remplis d'organismes vivants dus aux mauvaises pratiques irrespectueuses des bateaux de plaisance, qui dégradent des espaces protégés en raison de leur grande valeur biologique.

Pour cela, une compilation des cartographies des phanérogames marines réalisées par différentes administrations a été réalisée afin de publier une cartographie complète, indispensable pour la planification durable des différentes activités en milieu marin.

Les phanérogames marines

Les phanérogames marines (Posidonia, Zostera, Cymodocea), qui occupent environ 100 km2, se trouvent très près de la côte, exposées à l'activité humaine. Ce sont des plantes supérieures qui forment des prairies, constituant des écosystèmes complexes et jouant un rôle essentiel dans les cycles biologiques marins. Ils sont utilisés comme lieux de ponte, d'alevinage et de reproduction de nombreuses espèces de poissons (seiches, gobies, rascasses, dorades, entre autres).

Ils sont essentiels pour la stabilisation du littoral, en plus d'être de bons bioindicateurs de la pollution marine, et contribuent, avec les forêts terrestres, à atténuer le changement climatique.

Comme bonnes pratiques à souligner, il est recommandé:

  • Amarrer aux bouées d'amarrage prévues à cet effet.
  • En l'absence de cette possibilité, il est conseillé de mouiller sur des fonds sableux, où cela n'affectera pas les habitats marins.
  • L'installation des bouées doit également être effectuée dans des zones sableuses, éloignées des habitats d'intérêt, ainsi que des corps morts, qui doivent être placés à une distance de sécurité spécifique.
  • Si la seule option pour placer des bouées est sur des habitats d'intérêt, le système doit être homologué et à faible impact écologique.
Coral Yachting
www.coralyachting.com
Contactez-nous

Abonnez-vous à notre newsletter